Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

La mise sur pied du comité du 11 septembre 2001

Québec, le jeudi 27 septembre 2001 - Le premier ministre du Québec, M. Bernard Landry, a annoncé aujourd’hui la création d’un comité gouvernemental spécial sur la suite des événements tragiques qui se sont déroulés à New York et Washington le 11 septembre dernier.

« En s’attaquant aux États-Unis, ce sont tous les pays démocratiques que les terroristes ont attaqués. Le Québec tout entier a réagi avec émoi à ces tristes événements. Outre les tragédies personnelles associées à cette catastrophe, il est clair que tous les pays du monde, le Québec y inclus, sont affectés. Dans ce contexte, un comité gouvernemental a été constitué, et je le présiderai », a indiqué M. Landry.

Ce comité aura le mandat d’élaborer divers scénarios afin de répondre avec célérité et efficacité aux attentes et besoins exprimés par l’ensemble des Québécois, notamment en ce qui a trait à l’économie et à l’emploi, à la sécurité ainsi qu’à la solidarité et aux relations intercommunautaires. Il sera composé des ministres suivants : Pauline Marois, Guy Chevrette, Louise Harel, Louise Beaudoin, Jean Rochon, Gilles Baril, François Legault, Serge Ménard et Joseph Facal.

Chaque membre du Conseil des ministres aura la responsabilité de préparer un état de la situation dans les dossiers relevant de sa compétence. À la lumière de ce premier bilan, le comité établira une liste des actions prioritaires à engager. Dans un deuxième temps, les ministres auront à désigner les principaux outils ou programmes dont ils disposent pour répondre aux priorités qui auront été déterminées.

Le comité sera chargé d’entreprendre des consultations auprès des différents partenaires de la société civile sur les aspects touchant l’économie et l’emploi de même que sur ceux touchant la solidarité et les relations intercommunautaires, notamment auprès des représentants des différentes communautés culturelles.

« Je suis convaincu que le Québec saura faire face à la situation de façon résolue et solidaire, grâce à l’apport de tous nos concitoyens, peu importe leur origine ou leurs croyances religieuses », a conclu M. Landry.

- 30 -


Mise en ligne : 27 septembre 2001


Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Droits d’auteur

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017