Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

Le gouvernement investit pour la formation d’une main-d’oeuvre qualifiée dans le secteur de la transformation de l’aluminium

Jonquière, le mardi 18 septembre 2001 - Le premier ministre du Québec, M. Bernard Landry, a annoncé aujourd’hui que le gouvernement du Québec investira près de 10 millions de dollars pour que des établissements d’enseignement du Saguenay–Lac-Saint-Jean offrent de la formation dans le secteur de la transformation de l’aluminium. M. Landry était accompagné du ministre des Ressources naturelles et ministre responsable de la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean, M. Jacques Brassard, de l’adjoint parlementaire du ministre de l’Éducation et député de Chicoutimi, M. Stéphane Bédard, de même que du député de Dubuc, M. Jacques Côté.

« En appui aux efforts des partenaires régionaux pour diversifier l’économie locale et régionale, les nouveaux programmes dispensés offriront aux jeunes, tout comme aux personnes qui sont déjà sur le marché du travail, une formation intégrée depuis l’enseignement professionnel jusqu’à l’enseignement universitaire en passant par la formation technique au collégial. Il s’agit d’une démarche concrète pour donner à l’industrie de la transformation de l’aluminium un accès à une main-d’œuvre qualifiée, aux compétences variées et complémentaires », a déclaré le premier ministre.

Dès septembre 2002, le consortium composé des cégeps d’Alma, de Chicoutimi et de Jonquière offriront un programme d’études collégiales intitulé Technologie de la métallurgie. Le gouvernement du Québec a réservé des crédits de près de 6 millions de dollars pour l’acquisition de l’équipement nécessaire et l’aménagement de locaux. Cet investissement sera fait par le ministère de l’Éducation et le ministère des Régions. « Il est d’ores et déjà entendu que cette formation collégiale impliquera la mise à contribution des ressources humaines, des compétences et des installations réparties dans les centres de formation professionnelle, les cégeps et l’université de la région, ainsi que la participation active des entreprises », a déclaré M. Bédard.

Par ailleurs, dans la même perspective, la Commission scolaire De La Jonquière dispensera le programme Conduite de machines industrielles. Quant à la Commission scolaire des Rives-du-Saguenay, elle agrandira et réaménagera son centre de formation professionnelle situé à La Baie pour pouvoir accueillir le nouveau programme Modelage et augmenter sa capacité d’accueil pour les programmes Fonderie et Pâtes et papier. Le coût total du projet est de près de 3,8 millions de dollars. Le ministère de l’Éducation accordera le soutien financier nécessaire à ces deux commissions scolaires pour l’acquisition de l’équipement requis.

Cette autorisation de dispenser une formation en lien direct avec la transformation des métaux légers concrétise le statut particulier de Vallée de l’aluminium conféré à la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean par le gouvernement du Québec, lors de la présentation du budget 2001-2002. Elle fait suite aux demandes formulées par la Table régionale de développement de la formation professionnelle et technique du Saguenay–Lac-Saint-Jean pour répondre aux besoins de personnel spécialisé dans la production de l’aluminium.


- 30 -


Mise en ligne : 18 septembre 2001


Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Droits d’auteur

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017