Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

Le gouvernement du Québec annonce une aide financière de 1,35 m$ pour la Société de la Vallée de l’aluminium

Jonquière, le samedi 8 septembre 2001 - Le premier ministre du Québec, M. Bernard Landry, a annoncé aujourd’hui qu’une aide de 1,35 million de dollars est accordée à la région du Saguenay—Lac-Saint-Jean pour assurer la mise en place et le fonctionnement de la Société de la Vallée de l’aluminium. Pour ce faire, il était accompagné du ministre d’État aux Régions et ministre de l’Industrie et du Commerce, M. Gilles Baril, et du ministre responsable de la région du Saguenay—Lac-Saint-Jean, M. Jacques Brassard. Le gouvernement du Québec répond ainsi aux attentes des acteurs régionaux désireux de se doter de cet outil de développement. « Le gouvernement du Québec veut soutenir les différents partenaires dans leurs efforts visant à doter le Saguenay—Lac-Saint-Jean de l’ensemble des composantes essentielles pour assurer le développement de la Vallée de l’aluminium. De concert, nous posons, pièce par pièce, les éléments moteurs qui permettront d’obtenir le positionnement de cette région comme l’un des principaux pôles mondiaux de l’industrie de la production et de la transformation de l’aluminium », a déclaré le premier ministre Bernard Landry.

« Le financement accordé à la Société de la Vallée de l’aluminium permettra de forger et d’entretenir une solide collaboration entre l’ensemble des acteurs présents sur le territoire. En plus de favoriser l’établissement d’un environnement favorable à la création de nouvelles entreprises de 2e et de 3e transformation, cette société s’affairera à promouvoir les avantages de la région auprès des investisseurs potentiels au Québec et à l’étranger. Les entreprises y trouveront également le soutien nécessaire pour appuyer leur établissement, leur consolidation et leur expansion », a ajouté M. Brassard.

Le ministre Gilles Baril a pour sa part rappelé que l’émergence de créneaux d’excellence dans les régions constitue un moyen privilégié par la Stratégie de développement économique des régions ressources pour leur assurer une participation pleine et entière à l’économie du Québec. « Ces créneaux doivent miser, en premier lieu, sur les atouts naturels d’une région tout en permettant d’augmenter les activités à valeur ajoutée et d’accélérer la diversification de leur économie. Dans le cas du Saguenay—Lac-Saint-Jean, le développement de l’aluminium est l’une de ces activités qui offrent à la base un potentiel tangible et prometteur », a-t-il indiqué.

La région compte déjà un réseau d’une trentaine d’entreprises de transformation de l’aluminium, ainsi que des équipementiers ayant une réputation internationale. L’objectif ultime de l’ensemble de cette démarche est d’accroître de façon substantielle le nombre d’emplois associés à la transformation de l’aluminium en soutenant la croissance des entreprises existantes et en encourageant l’implantation de nouvelles.

Le Saguenay—Lac-Saint-Jean compte des avantages comparatifs évidents pour favoriser la mise en place d’une véritable grappe d’entreprises de production et de transformation de l’aluminium. On y trouve déjà une production primaire représentant 5 % de la production mondiale et 45 % de la production québécoise d’aluminium; un réseau de PME spécialisées; la plus grande concentration de chercheurs par km2 en Amérique du Nord; une main-d’œuvre abondante et qualifiée ainsi que du capital de risque spécialisé. De façon naturelle, les acteurs régionaux ont entrepris d’assurer le maillage de l’ensemble de ces éléments pour faire de l’aluminium un créneau d’excellence et permettre à la région d’élargir sa base économique.


- 30 -


Mise en ligne : 8 septembre 2001


Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Droits d’auteur

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017