Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

Le premier ministre inaugure deux centres de la petite enfance dans sa circonscription électorale

Contrecoeur, le lundi 12 novembre 2001 - Le premier ministre du Québec, M. Bernard Landry, et la ministre d’État à la Famille et à l’Enfance, Mme Linda Goupil, ont inauguré aujourd’hui les nouvelles installations de deux centres de la petite enfance (CPE) situés dans la circonscription électorale de Verchères. Ainsi, la deuxième installation du CPE Petit à Petit, à Contrecoeur, offre 45 nouvelles places, tandis que le CPE La Passerelle, à Saint-Amable, met 80 places à la disposition des parents.

« Aujourd’hui, ma fierté est double. En tant que député de Verchères, je me réjouis de voir ma circonscription électorale bénéficier de 125 nouvelles places en garderie. En tant que premier ministre, je suis fier de voir que les services de garde québécois font l’objet d’investissements supplémentaires qui nous permettront de répondre plus rapidement aux besoins des parents. En plus de créer des emplois dans le secteur de l’économie sociale, ces nouvelles installations constituent des exemples éloquents des objectifs que nous souhaitons atteindre par le nouvel effort budgétaire annoncé récemment par la ministre Pauline Marois. Notre politique familiale compte parmi les plus progressistes au monde, et le Québec est une source d’inspiration pour nombre de pays à ce chapitre », a déclaré M. Landry.

« Nous avons entendu le message des parents de la Montérégie et de partout au Québec qui, légitimement, souhaitent que nous accélérions la création de places en services de garde. Les 50 millions de dollars annoncés dans le Discours sur le budget nous permettent d’offrir aux parents, deux ans plus tôt que prévu, toutes les places en installation dont ils ont besoin. Dans les prochains jours, je mandaterai le Conseil régional de développement de la Montérégie pour qu’il détermine ses priorités afin que la majorité des installations dont la région a besoin soient mises en chantier d’ici à l’été prochain », a déclaré Mme Goupil.

La semaine dernière, la ministre Goupil a précisé que les 50 millions de dollars annoncés pour les CPE permettraient de créer 5 000 places supplémentaires, lesquelles seront réparties dans plus de 80 nouvelles installations. Présentement, 140 000 places à contribution réduite sont disponibles dans le réseau des services de garde du Québec. En 2001-2002, le budget consacré par l’État québécois aux services de garde atteindra un milliard de dollars.


- 30 -


Mise en ligne : 12 novembre 2001


Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Droits d’auteur

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017