Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

Mission Québec en Europe - Plus de 241 millions de dollars en investissements et des réalisations concrètes dans plusieurs secteurs

Berlin, Allemagne, le vendredi 13 juillet 2001 - Au terme de la Mission Québec en Europe, qui se termine aujourd’hui à Berlin, le premier ministre du Québec, M. Bernard Landry, s’est dit extrêmement heureux des résultats de celle-ci, des rencontres qu’il a tenues et des nouveaux projets de collaboration qui en découleront.
« Cette mission est une réussite à tous les points de vue. Elle nous aura permis de contribuer au développement économique du Québec par la création d’emplois dans les secteurs de la nouvelle économie, dont le tiers en régions, et de renforcer nos liens avec des leaders politiques belges, allemands et européens », a déclaré le premier ministre.

Au plan économique

Au total, les contrats et ententes conclus dans le cadre de la mission s’élèvent à plus de 241 millions de dollars et généreront 329 emplois dans diverses régions du Québec. Outre la capitale nationale et la métropole, ces ententes bénéficieront également à L’Assomption, Trois-Rivières, Lachute et Varennes. Dans le cas de la capitale nationale, il s’agit d’une entente de collaboration liée à l’optique et à la photonique, un secteur industriel pour lequel cette dernière est l’un des chefs de file mondiaux.

Le premier ministre a aussi tenu des rencontres avec des dirigeants d’entreprises déjà implantées au Québec pour discuter de nouvelles perspectives de développement. Il s’est notamment entretenu avec les dirigeants de Siemens, Knorr, SAP, Merckle et Kunz-Uniboard. M. Landry a souligné l’importance de tenir de telles rencontres en expliquant que 80 % des nouveaux investissements au Québec sont des réinvestissements d’entreprises qui y sont établies.

Au plan culturel

La mission a aussi été l’occasion pour le premier ministre de participer à la signature de deux ententes par le Musée du Québec, dont une avec le Musée royal des beaux-arts d’Anvers pour l’exposition Rubens : peintre-graveur, qui aura lieu à Québec en 2003, et une avec le Centre de la gravure et de l’image imprimée de la Louvière pour la présentation d’une exposition des œuvres d’Irène F. Whittome (à la Louvière en 2002) et de Pierre Alenchinsky (à Québec en 2003).

De plus, M. Landry a profité de son passage en Bavière pour présider une soirée culturelle québécoise au cours de laquelle des artistes du Cirque du Soleil et des Grands Ballets Canadiens de Montréal de même que la soprano Geneviève Lenoir se sont produits devant quelque 500 personnes au prestigieux Théâtre Cuvilliés. Au cours de cette soirée, le premier ministre a rappelé que les missions Québec doivent également être l’occasion de mettre en valeur la culture québécoise et d’en faire la promotion.

Au plan politique

Après avoir été présenté officiellement aux membres du Bundesrat réunis en session régulière, un précédent pour un premier ministre québécois, M. Landry a eu un entretien avec son président, M. Kurt Beck, qui est également ministre-président de la Rhénanie-Palatinat. Au cours de leur entretien, les deux hommes ont, notamment, évoqué la nécessité pour nos sociétés de protéger et de défendre la diversité culturelle. Cette rencontre a été suivie d’un déjeuner qui regroupait la majorité des ministres-présidents des Länder.

Finalement, le premier ministre a été reçu par le ministre-président du Länd de Berlin, M. Klaus Wowereit. Cette rencontre fut suivie d’une réception regroupant des représentants des milieux politique, financier et culturel ainsi que les principaux dirigeants des grandes organisations patronales allemandes.


- 30 -


Mise en ligne : 13 juillet 2001


Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Droits d’auteur

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017