Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

Le bilan de mission Québec Europe : un milliard de dollars d’investissements et la création de 2 683 emplois au Québec

Rome, Italie, le lundi 5 février 2001 - Au terme de Mission Québec en Europe, le premier ministre, M. Lucien Bouchard, s’est réjoui des succès obtenus. « Cette mission d’un type nouveau, axée sur la prospection d’investissements, s’est révélée des plus fructueuses et ouvre des perspectives d’avenir. En effet, depuis jeudi dernier, les contrats et ententes signés en Espagne et en Italie totalisent des investissements de 998,8 millions de dollars dont 977,8 millions de dollars de contrats fermes qui permettront la création de 2 683 emplois directs et indirects au Québec. »

En Espagne

Les ententes de partenariat signées à Madrid totalisent 900 millions de dollars et créeront 219 emplois directs.

CEPSA et SGF

Le Groupe CEPSA, la Société générale de financement du Québec et Investissement Québec ont signé une entente de partenariat créant la société Interquisa. Cet investissement de 700 millions de dollars entraînera la construction d’une usine pétrochimique dans le secteur industriel de l’est de Montréal. L’usine produira de l’acide téréphtalique purifié (ATP) et emploiera 140 personnes. De plus, le projet ajoutera près de 1 650 emplois indirects en phase d’exploitation et plus de 5 000 emplois (années-personnes) lors de la phase de construction.

Coastal Corporation et SGF Chimie

Pour leur part, Coastal Corporation et SGF Chimie ont annoncé un partenariat de plus de 200 millions de dollars visant le démarrage de l’usine de paraxylène, matière première de l’ATP. La réouverture de l’usine Coastal inc. est directement liée à l’investissement des partenaires dans Interquisa. Cette réalisation créera 79 emplois directs au Québec.

En Italie

À Milan et à Rome, trois contrats et deux ententes ont été signés, qui se traduiront, au Québec, par la création de 929 emplois directs et indirects ainsi que des investissements de 98,8 millions de dollars.

Parmalat SpA et Eaux Vives Harricana inc.

Une première entente de partenariat entre la société italienne Parmalat SpA et la société Eaux Vives Harricana inc. a été conclue pour la construction, en Abitibi, d’une usine d’eau embouteillée. Les partenaires investiront 51,4 millions de dollars. Au cours des deux prochaines années, ce sont 140 nouveaux emplois directs et 400 emplois indirects qui seront ainsi créés.

Mondo America inc.

La société italienne Mondo America inc. investira 16 millions de dollars pour l’agrandissement de son usine de Laval, spécialisée dans la conception et la production de revêtements de sol en caoutchouc. Ce projet entraînera la création de 50 nouveaux emplois permanents et 224 emplois indirects au cours des trois prochaines années.

Mining Italia SpA et SGF

La Société générale de financement du Québec et la société Mining Italia SpA ont signé trois ententes d’option pour un total de 10,4 millions de dollars investis dans des propriétés minières au Québec. Les travaux d’exploration seront réalisés par la SOQUEM.

ENAC SpA et SGF

La Société générale de financement du Québec et ENAC SpA, filiale de Gruppo Riso Scotti, ont signé une entente concernant la réalisation d’une étude de faisabilité pour l’implantation au Québec d’une usine de fabrication de riz soufflé destiné au marché de l’alimentation animale. Le projet, de l’ordre de 5 millions de dollars, pourrait créer 25 emplois.

Technologie VetroResina et SGF

La SGF a également signé une entente de partenariat avec Technologie VetroResina, une division d’Invest International, concernant l’opportunité d’implanter au Québec une usine de fabrication de tuyaux à base de fibre de verre, destinés principalement aux services sanitaires des municipalités. Le projet, évalué à 16 millions de dollars, permettrait la création de 90 emplois.

M. Bouchard a également profité de son passage en Europe pour rencontrer des investisseurs, des banquiers et des décideurs d’affaires. « Depuis 1997, j’ai dirigé huit missions Québec; en Asie, aux États-Unis, en Amérique latine et en Europe. Ces missions ont permis de mieux faire connaître le Québec aux quatre coins du globe. Qu’il s’agisse de gens d’affaires ou de représentants des milieux de la culture et de l’éducation, ce sont ainsi près d’un millier d’ambassadeurs qui m’ont accompagné pour promouvoir le Québec moderne, dynamique et ouvert sur le monde. La formule Mission Québec a désormais fait ses preuves. J’en profite pour remercier celles et ceux du Bureau des missions du ministère des Relations internationales et du ministère de l’Industrie et du Commerce qui ont si largement contribué à ce succès », a déclaré le premier ministre à l’issue de cette mission.


- 30 -


Mise en ligne : 5 février 2001


Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Droits d’auteur

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017