Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

Desjardins implante son nouveau Centre de gestion des prêts étudiants en Gaspésie

Chandler, le lundi 17 décembre 2001 - C’est à Gaspé que le Mouvement des caisses Desjardins installera son tout nouveau Centre de gestion Desjardins des prêts étudiants. Il créera du même coup près de 100 emplois dans cette région du Québec. Cet investissement de 1,2 million de dollars a pour but premier d’améliorer la qualité des services aux étudiants québécois qui bénéficient d’un prêt.

Le premier ministre du Québec et président du Comité spécial pour la relance de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine, M. Bernard Landry, accompagne le président et chef de la direction du Mouvement des caisses Desjardins, M. Alban D’Amours, pour cette annonce. Le gouvernement du Québec accorde une aide financière importante pour permettre l’installation de ce centre à Gaspé. Cet appui s’inscrit dans le cadre de la relance de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine, dont l’un des objectifs fondamentaux est de contribuer à la diversification de l’économie régionale.

« En plus de la transformation des ressources naturelles, qui demeure le pilier de l’économie, il faut se réjouir de voir s’établir une vocation administrative dans la région de la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine. Déjà, deux ministères gouvernementaux québécois – le Revenu et la Solidarité sociale – ont implanté des centres de services d’envergure nationale en Gaspésie en s’appuyant sur les nouvelles technologies de communication », a déclaré M. Landry.

« Non seulement la création de ce centre rendra-t-elle la gestion des prêts étudiants plus efficace, mais son implantation en Gaspésie témoigne de la volonté réelle du Mouvement Desjardins d’appuyer le développement des régions par tous les moyens possibles. Desjardins est la seule institution financière au Québec à se préoccuper autant du développement régional. Nous sommes très heureux que le gouvernement du Québec s’associe à cette réalisation », a indiqué M. D’Amours.
Grâce à la mise en place du centre, Desjardins pourra traiter de façon unifiée les demandes de renseignements des étudiants sur les programmes de prêts gouvernementaux, sur l’ouverture de comptes et débours, sur les modifications aux ententes, sur les remboursements différés, ainsi que sur les consolidations et le recouvrement de prêts. Ces activités sont actuellement effectuées dans chacune des caisses qui accordent des prêts étudiants; ce qui exige de leur part un bon niveau d’expertise, en raison, notamment, de la diversité des programmes gouvernementaux et de leurs modalités d’application. Le regroupement de ces tâches administratives en un seul lieu permettra d’établir une expertise de pointe sans égale.

« Cette décision s’inscrit dans le cadre d’une politique du Mouvement Desjardins qui favorise la déconcentration de ses activités en région. Par cette politique, Desjardins entend contribuer davantage au développement économique des régions en accordant, à court terme, une priorité à celles les plus touchées sur le plan économique », a précisé M. D’Amours.

M. Landry a tenu à remercier le Mouvement des caisses Desjardins de la confiance manifestée envers les Gaspésiens et les Gaspésiennes. « La solidarité est au cœur même de la coopération. Elle doit s’exercer à l’endroit des individus et des familles, mais aussi à l’endroit des régions. La situation en Gaspésie et aux Îles-de-la-Madeleine s’est détériorée au cours des dernières années. C’est une responsabilité collective d’y remédier », a conclu le premier ministre qui souhaite que d’autres institutions financières suivent l’exemple de Desjardins.


- 30 -


Mise en ligne : 17 décembre 2001


Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Droits d’auteur

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017