Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

Le Québec et le Mexique : des relations en pleine croissance

Québec, le vendredi 20 avril 2001 - À l’issue d’un entretien avec le président du Mexique, M. Vicente Fox, le premier ministre du Québec, M. Bernard Landry, a indiqué que les perspectives de coopération entre le Québec et le Mexique n’ont jamais été aussi prometteuses. « Le Mexique et le Québec sont des amis de longue date, et nous comptons de part et d’autre nourrir cette amitié de façon à ce qu’un nombre de plus en plus élevé de nos concitoyens puissent en profiter », a-t-il déclaré.
M. Landry a réitéré au président mexicain la volonté du Québec d’être un acteur présent dans le processus d’intégration hémisphérique. Il lui a fait part des positions du gouvernement quant aux principaux sujets inscrits à l’agenda du Sommet des Amériques.

De plus, le premier ministre s’est montré intéressé par la proposition du président mexicain à l’effet de créer un fonds social contre la marginalisation en Amérique latine et d’envisager une intégration à trois vitesses tenant compte du degré d’avancement des pays.

Les deux chefs de gouvernement ont ensuite assisté à une cérémonie de signature d’une lettre d’intention entre Développement International Desjardins et son partenaire mexicain. Au terme de cette rencontre, M. Landry a précisé que la volonté du président Fox de faire appel à une entreprise québécoise comme Desjardins constitue une reconnaissance éclatante de l’expertise québécoise.

Une longue tradition de coopération

M. Landry a rappelé que le Québec est officiellement présent à Mexico depuis plus de vingt ans. C’est d’ailleurs à Mexico qu’a été lancée la Décennie québécoise des Amériques, un vaste projet visant à développer les flux économiques, institutionnels, culturels et linguistiques entre le Québec et les Amériques dans la perspective de la construction de la Zone de libre-échange des Amériques.

Le Québec souhaite multiplier le nombre d’entreprises québécoises qui exportent vers le Mexique, le premier partenaire commercial du Québec en Amérique latine. De fait, plusieurs entreprises québécoises sont implantées au Mexique : Transcontinental, SNC-Lavalin, Canam Manac, Quebecor, Bombardier, Génétiporc, Sico, la Caisse de dépôt et placement, le Mouvement Desjardins et la Banque Nationale. Le Québec est de son côté le septième client international du Mexique.

Un nouvel élan

Le Mexique et le Québec comptent également donner à la coopération un nouvel élan en matière économique en plus de multiplier les échanges de jeunes. Jusqu’à maintenant, quelque 200 jeunes Québécois se sont rendus au Mexique grâce à l’Office Québec-Amériques pour la jeunesse. Enfin, parallèlement au souhait exprimé par le président Fox, à savoir que le 21e siècle soit celui des Amériques, le premier ministre Landry a réitéré l’engagement de son gouvernement comme acteur de premier plan dans la construction de la ZLEA.

- 30 -


Mise en ligne : 20 avril 2001


Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Droits d’auteur

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017