Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

L’intervention du gouvernement fédéral contraint le premier ministre du Québec à annuler sa présence au Mexique

New York, le jeudi 30 novembre 2000 - À la suite des interventions du gouvernement fédéral, le premier ministre du Québec, M. Lucien Bouchard, se voit forcé d’annuler sa présence à la cérémonie de prise du pouvoir du nouveau président mexicain, M. Vicente Fox Quesada.

Le 24 novembre dernier, la Délégation générale du Québec à Mexico recevait une invitation officielle adressée au premier ministre du Québec afin qu’il assiste à la passation des pouvoirs du nouveau président mexicain au cours d’une cérémonie ayant lieu le vendredi 1er décembre à Mexico.

Le lundi 27 novembre, la Délégation générale a transmis cette invitation au ministère des Relations internationales. À la demande de la ministre des Relations internationales, Mme Louise Beaudoin, le délégué général, M. Pierre Baillargeon, a obtenu des précisions auprès de la personne responsable au sein de l’équipe internationale du président élu, quant à la nature de l’invitation et du niveau protocolaire réservé à M. Bouchard.

Cette dernière a indiqué que M. Bouchard serait un invité spécial du président élu et que, à ce titre, il était invité à assister à la cérémonie au Congrès et qu’il serait placé « juste avant le gouverneur de la Californie et de la gouverneure de l’Arizona ». Elle a ajouté que le premier ministre du Canada avait été un des premiers à accepter l’invitation mais qu’il avait désigné le ministre des Affaires étrangères, M. John Manley, pour le remplacer. La responsable a également fourni toute l’information de nature logistique quant à l’utilisation de l’aéroport, les chambres d’hôtel, etc. et a fait parvenir au délégué une copie du programme de même que les formulaires d’enregistrement.

Le mardi 28 novembre, sur la base de ces informations, le premier ministre acceptait l’invitation. Cette nouvelle a été rendue publique en début d’après-midi, le même jour, et se retrouvait dans les médias écrits le lendemain matin. Le chef du Protocole du gouvernement du Québec, M. Michel Gagné, avait déjà été dépêché sur les lieux.

Le mercredi 29 novembre, le délégué général à Mexico recevait un appel du ministre conseiller aux Affaires politiques de l’Ambassade du Canada à Mexico, M. James Lambert. Ce dernier demandait la confirmation de la présence du premier ministre, des précisions quant à sa venue et de l’information sur la provenance de l’invitation. Il se disait déçu du fait que l’Ambassade n’ait pas été informée au préalable de cette invitation, ni par les autorités mexicaines, ni par la Délégation générale. M. Lambert ajoutait que M. Bouchard était sans doute invité à l’Auditorium national et non pas au Congrès. Il concluait en disant qu’il allait faire des vérifications auprès des autorités mexicaines quant à la nature de l’invitation faite au premier ministre.

À peine une heure plus tard, la même personne responsable au sein de l’équipe internationale du président élu informait le Délégué général qu’une « erreur lamentable » s’était glissée dans l’invitation faite à M. Bouchard et que ce dernier n’était pas invité au Congrès mais bien à l’Auditorium national avec 7 000 autres invités, le Congrès étant réservé aux délégations officielles des États. Plus tard, elle confirmait cependant que le gouverneur de la Californie serait présent au Congrès, même s’il ne faisait pas partie de la délégation officielle américaine.

Parce qu’il considère que l’invitation a été dénaturée par l’intervention du gouvernement fédéral et n’est plus conforme à l’invitation initiale du gouvernement mexicain, le premier ministre ne se rendra pas à Mexico pour l’assermentation du nouveau président. Il tient cependant à offrir à M. Fox, au nom du peuple québécois et en son nom personnel, ses meilleurs vœux de succès pour l’exercice de son mandat à la tête du pays.

- 30 -


Mise en ligne : 30 novembre 2000


Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Droits d’auteur

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017