Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

Anne Hébert, témoin inspiré de l’émancipation culturelle du Québec

Québec, le samedi 22 janvier 2000 - C’est avec tristesse que le premier ministre du Québec, M. Lucien Bouchard, apprend la mort de Mme Anne Hébert. Avec elle, un témoin inspiré de notre histoire contemporaine disparaît.

« Elle laisse un grand vide dans le monde de la littérature québécoise. Tout entière consacrée à exprimer les mouvements de l’âme, Anne Hébert, poétesse et romancière, maniait la langue française avec amour, art et subtilité. Du Tombeau des rois et des Chambres de bois, aux recueils Le jour n’a d’égal que la nuit et Poèmes pour la main gauche, l’inoubliable Kamouraska et Les fous de Bassan, Anne Hébert, pendant plus d’un demi-siècle, aura jalonné non seulement le paysage littéraire du Québec, mais aussi son paysage géographique. Fidèle à ses voix intérieures, Anne Hébert laisse derrière elle l’image d’une femme intense, discrète et noble, qui plaçait la vie au-dessus de tout et dans laquelle elle puisait la matière première de son écriture. Les nombreux honneurs qui lui ont été décernés, de même que les manifestations consacrées à l’étude de son œuvre, tant au Québec qu’en Europe, témoignent de la portée universelle de cette œuvre et de son rayonnement international », a déclaré le premier ministre.

L’État québécois a couronné le cheminement de cette grande dame de lettres en lui attribuant, en 1943, le prix Athanase-David qui, avec les autres Prix du Québec, constitue la plus grande distinction offerte par le gouvernement.

« Elle laisse aux Québécois et aux Québécoises l’image d’une femme déterminée et profondément attachée à son pays, qu’elle a décrit avec amour et lucidité. Au nom du gouvernement du Québec et en mon nom personnel, j’offre mes plus sincères condoléances à la famille et aux proches de madame Hébert », a conclu le premier ministre


- 30 -


Mise en ligne : 22 janvier 2000


Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Droits d’auteur

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017