Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

Décès du Père Georges-Henri Lévesque Message du premier ministre du Québec

Québec, le dimanche 16 janvier 2000 - C’est avec tristesse que le premier ministre du Québec, M. Lucien Bouchard, a appris le décès du père Georges-Henri Lévesque.

Membre de plusieurs organisations internationales vouées à l’éducation sociale, le révérend père Lévesque jouit d’une renommée mondiale. Né à Roberval en 1903, il entre chez les dominicains en 1923. En 1938, il fonde la Faculté des sciences sociales de l’Université Laval. De 1955 à 1963, il fonde et dirige la Maison Montmorency, centre culturel et social à Québec. Il est également fondateur et premier recteur de l’Université nationale du Rwanda. Auteur de plus d’une cinquantaine de publications scientifiques, il a reçu quatorze doctorats d’honneur et de multiples distinctions nationales et internationales. En 1985, il fut nommé Officier de l’Ordre national du Québec.

« Les activités éducatives, sociales et culturelles du père Lévesque en font un bâtisseur de l’université moderne. Père intellectuel d’un grand nombre d’acteurs de la Révolution tranquille, il a formé plusieurs personnes qui ont contribué à faire entrer le Québec dans la modernité. Le progrès social a toujours été au cœur de ses préoccupations. Son ouverture d’esprit peu commune, son respect d’autrui et l’élévation de sa pensée font de lui un leader intellectuel du Québec. Au nom du gouvernement du Québec et en mon nom, je tiens à exprimer ma plus vive sympathie à toutes les personnes que le décès du père Georges-Henri Lévesque a plongées dans le deuil  », a déclaré le premier ministre.


- 30 -


Mise en ligne : 16 janvier 2000


Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Droits d’auteur

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017