Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

Gaspésie—Îles-de-la-Madeleine : Le Conseil des ministres alloue 12,5 m $ une première série d’actions concrètes et immédiates

Québec, le jeudi 4 novembre 1999 - Lors d’une réunion spéciale tenue ce jeudi 4 novembre à laquelle a participé le député de Gaspé, M. Guy Lelièvre, le Conseil des ministres a adopté une première série de mesures pour la Gaspésie et Chandler traduites par 4 décrets spéciaux. Ces décrets et les actions qu’ils entraînent totalisent, dans un premier temps, une somme de 12,5 millions de dollars.

Ainsi, un premier programme spécial de soutien au revenu, évalué à 1 million de dollars, sera mis sur pied. Les employés licenciés de l’usine de Chandler, depuis décembre 1998, en raison de la réduction ou de la cessation des activités de l’usine ainsi que les travailleurs forestiers touchés par cette cessation, et qui verront leurs prestations d’assurance-emploi venir à terme, pourront bénéficier d’un soutien au revenu, nonobstant le niveau de leurs actifs et de leurs avoirs.

Considérant la situation de l’économie et de l’emploi de la région Gaspésie—Îles-de-la-Madeleine, le Conseil des ministres a aussi adopté une stratégie d’intervention plus musclée pour favoriser à court, moyen et long terme la relance de l’économie et la création d’emplois. Le gouvernement met donc sur pied un Fonds de diversification économique de la région Gaspésie—Îles-de-la-Madeleine. Ce fonds, doté dans un premier temps d’une somme de 7,5 millions de dollars, permettra d’enclencher une démarche de restructuration de l’économie de cette région afin de relancer son économie de façon permanente et progressive et favoriser la création d’emplois. Ce fonds sera sous la responsabilité conjointe du ministre responsable de la région, M. Maxime Arseneau, et du ministre des Régions, M. Jean-Pierre Jolivet.

Le gouvernement cherche également à faire émerger des solutions qui permettent une restructuration de l’économie de la région et qui aient un impact sur son niveau d’emploi. Afin de répondre aux besoins urgents et maintenir un certain niveau d’emplois pour la population de cette région, le Conseil des ministres a décidé d’ajouter une somme de 4 millions de dollars, sur deux ans, pour bonifier le Fonds de création d’emplois municipaux déjà existant. Rappelons que ce fonds disposait pour l’année en cours d’une somme de 4,1 millions de dollars et d’un montant équivalent pour l’an prochain. Ce fonds s’adresse aux municipalités ou à des organismes sans but lucratif parrainés par des municipalités.

Pour assurer la mise en place des mesures prévues dans cette stratégie et accélérer le traitement des projets de la région auprès des ministères et organismes, le premier ministre a annoncé la création d’un Comité ministériel spécial de la région Gaspésie—Îles-de-la-Madeleine. Ce comité sera présidé par le vice-premier ministre et ministre des Finances, M. Bernard Landry. Le ministre des Régions, M. Jean-Pierre Jolivet, en assumera la vice-présidence.

« Compte tenu de la situation budgétaire du Québec, les actions annoncées aujourd’hui constituent un véritable effort de la part du gouvernement pour aider la population de la région et plus spécifiquement celle de Chandler à traverser cette période difficile. Nous les posons parce que nous avons la ferme conviction que l’usine Gaspésia doit rouvrir. Je suis confiant, par ailleurs, qu’avec le concours de la population gaspésienne, mais aussi, par solidarité, celle de tout le Québec, nous réussirons ensemble à relever le défi de la relance de cette région », a conclu le premier ministre.


- 30 -


Mise en ligne : 4 novembre 1999


Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Droits d’auteur

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017