Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

Mission Québec U.S.A. : Une expérience inédite réussie

Philadelphie, le vendredi 22 mai 1998 - « Mission Québec U.S.A. nous aura permis de réaliser une expérience inédite de promotion du Québec aux États-Unis. Pour la première fois, une délégation du gouvernement du Québec et de gens d’affaires choisissaient de rencontrer directement plus de 1 500 décideurs et investisseurs américains de tous les secteurs d’activité pour expliquer la réalité économique du Québec. Nous avons choisi de faire connaître nos avantages concurrentiels, tout en essayant de modifier de fausses perceptions du Québec trop souvent véhiculées ici. Nous avons livré un message positif du Québec moderne et nous l’avons fait avec succès. » C’est en ces termes que le premier ministre du Québec, monsieur Lucien Bouchard a tenu à dresser un bilan positif de cette première mission aux États-Unis.

Cette mission aura également permis de bien cibler les messages pour les investisseurs américains et les travailleurs stratégiques qui viennent vivre au Québec. Elle aura réussi à unifier nos messages et nos produits de promotion économique. Pour le premier ministre, « cette retombée est un résultat concret du Sommet socio-économique et je tiens à remercier les gens d’affaires, le cercle des ambassadeurs et son président, monsieur Pierre Brunet, qui ont été étroitement associé à cette mission. C’est une expérience inédite et fort constructive pour le Québec. »

Mission Québec aura permis au premier ministre de participer à des rencontres privées réunissant au total plus de quarante dirigeants d’entreprise de haut niveau dont Osram Sylvania, SAP, Wyeth Ayerst. Des progrès significatifs devraient permettre à plusieurs projets d’investissement de se réaliser au cours des prochains mois.

Des rencontres avec une quinzaine de journalistes américains ont également eu lieu afin de livrer le même message positif du Québec à la presse.

Pour monsieur Louis Roquet, d’Investissement Québec, la mission aura également permis de vérifier la stratégie aux États-Unis, en vue de doubler les investissements américains au Québec d’ici l’an 2000. De son niveau actuel de 800 millions $ réalisés au cours de 1997, ce montant annuel devrait atteindre 1,6 milliard $ en l’an 2000. Investissement Québec s’est doté d’un ensemble de mesures dont la mise sur pied d’un guichet unique pour les investisseurs et augmentera de 8 à 28 personnes son personnel affecté au territoire américain d’ici la fin de l’année.

Du côté de la Société générale de financement, son président-directeur général, monsieur Claude Blanchet, a pour sa part fait état du travail qu’effectue sa société aux États-Unis auprès de 60 partenaires américains qui envisagent investir au Québec. Des ententes de principe totalisant 1,5 milliard $ ont déjà été conclue avec certaines de ces entreprises.

Mission Québec aura également permis de pousser plus loin les relations du Québec avec les gouverneurs du Massachusetts, de l’Illinois et de la Pennsylvanie, messieurs Argeo Paul Celluci, Jim Edgar et Tom Ridge, avec qui le premier ministre a eu des entretiens. « Nos relations d’affaires avec ces États américains sont désormais plus solides et basées sur une meilleure compréhension mutuelle. »

Le premier ministre a tenu à exprimer son appréciation du travail de Mission Québec auprès de plus de 40 entreprises spécialisées en localisation industrielle. « Ce sont des acteurs clés pour les entreprises américaines qui veulent investir à l’étranger et je suis heureux de constater que nos gens d’affaires ont fait un excellent travail de promotion du Québec auprès d’eux afin de les attirer chez nous. Nos relations commerciales doivent continuer de croître avec les États-Unis, et une telle mission ne peut que servir l’économie du Québec, » a tenu à souligner en conclusion le premier ministre.


- 30 -


Mise en ligne : 22 mai 1998


Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Droits d’auteur

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017