Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

En 1997, au Québec, la social-démocratie se porte bien, déclare M. Lucien Bouchard

Québec, le samedi 27 septembre 1997 - Malgré la nécessité de restreindre les dépenses de l’État, le gouvernement du Québec, dirigé par le premier ministre, M. Lucien Bouchard, a réussi à mettre de l’avant des mesures qui permettent d’augmenter le revenu des 193 000 familles québécoises les plus pauvres.

À l’occasion du Colloque sur la social-démocratie qui se tient à Québec en fin de semaine, le premier ministre a rappelé que depuis trois ans, son gouvernement a procédé à de grandes restrictions budgétaires et travaillé avec acharnement pour relancer la croissance et l’emploi. « Toutefois, a ajouté M. Bouchard, ces trois années sont aussi celles des pensions alimentaires, de l’assurance-médicaments, de la politique familiale, de l’aide juridique, de l’augmentation du salaire minimum, de l’économie sociale, du partage du travail, de l’appauvrissement zéro et de l’équité salariale. Ce sont aussi les années de baisse d’impôt, de l’aide au logement et de l’accroissement des budgets consentis aux organismes communautaires. Et au-delà de tout cela, a-t-il tenu à souligner, depuis 10 mois, au Québec, il s’est créé plus de 66 000 emplois net. Il y a de quoi être très fiers, a-t-il insisté. En 1997, au Québec, la social-démocratie se porte bien », estime le premier ministre.

Un préjugé favorable envers les familles les moins nantis

Le préjugé favorable de ce gouvernement et du premier ministre, ce sont les familles de travailleurs à faibles revenus - les femmes seules ou les couples avec enfants qui travaillent et qui gagnent peu. Le gouvernement a ainsi mis en oeuvre une série de mesures qui viennent en aide au 20 % des familles québécoises aux revenus les plus faibles.

Ainsi, au cours des 18 prochains mois, à mesure que les grandes réformes sociales entreront en vigueur, les 86 000 familles québécoises gagnant moins de 15 000 $ annuellement verront leur revenu augmenter d’au moins 1 365 $ par année, soit une hausse minimale de 9 %. Celles gagnant entre 15 000 $ et 20 000 $ et ayant un enfant verront leur revenu augmenter de 1 122 $ et, finalement, les familles gagnant entre 20 000 $ et 25 000 $ et avec un enfant jouiront d’une hausse de 2 530 $ de leur revenu annuel.

(tableau) FAMILLE DE TRAVAILLEURS
Représentant le premier quintile des ménages de salariés avec enfant

REVENU DE TRAVAIL PAR FAMILLE
(20% de 950 000 familles)

Moins de 15 000 $
(86 000 familles)

15 000 à 20 000 $
(52 000 familles)

20 000 à 25 000 $
(55 000 familles)

Impact des réformes québécoises
d'ici la fin de 1998
sur le revenu familial disponible
(moyennes)

+ 1 365 $ par année
au moins
+ 9 %
de revenu supplémentaire

+ 862 $ par année
entre + 4,3 % et + 5,7 %
de revenu supplémentaire

+ 398 $ par année
entre + 1,6 % et
+ 2 %
de revenu supplémentaire

Revenu disponible supplémentaire pour les familles pour chaque enfant de 3 ou 4 ans
(économies réalisées grâce
aux services de garde à 5$ )

0

À 20 000 $ de revenu

+ 260 $ par année

À 25 000 $ de revenu

+ 2132 $ par année

Total pour une famille ayant un enfant
de trois ou quatre ans
(moyennes)

+ 1 365 $
+ 9 %

+ 1 122 $
+ 5,6 %

+ 2 530 $
+ 10 %


Liste des mesures québécoises :

. Politique familiale :

Allocation unifiée pour enfants
Aide de dernier recours (enfants)
Crédit pour TVQ (enfants)
Allocation d’aide aux familles
APPORT actuel et modifié
Réduction d’impôt à l’égard des familles
Garderies à cinq dollars en remplacement du crédit d’impôt pour frais de garde et de l’exonération financière pour frais de garde

2. Réforme fiscale

Réforme de l’impôt, incluant les crédits remboursables
Hausse du taux de la TVQ (1 %)

3. Allocation-logement

Nouveau programme
Allocation-logement (sécurité du revenu)
Logirente

4. Salaire minimum

Hausse de 6,70 $ à 6,80 $ (octobre 1997)
Hausse de 6 $ à 6,70 $ (1995 à 1997)

5. Régime de rentes du Québec

Hausse du taux de 3 % à 3,2 % (janvier 1998)


- 30 -


Mise en ligne : 27 septembre 1997


Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Droits d’auteur

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017