Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

Québec hausse les budgets alloués aux services de santé

Québec, le samedi 27 septembre 1997 - Le premier ministre du Québec, M. Lucien Bouchard, et le ministre de la Santé et des Services sociaux, M. Jean Rochon, ont annoncé aujourd’hui une augmentation d’environ 3 % de l’enveloppe budgétaire du Réseau de la santé et des services sociaux pour l’année 1998-1999, dans le but de maintenir et d’améliorer les services et les soins de santé à la population. MM. Bouchard et Rochon ont fait cette annonce en présence des présidents et des directeurs généraux des Régies régionales de la santé du Québec.

Cette augmentation a pour effet d’ajuster l’effort budgétaire pour 1998-1999 à la croissance interne du réseau, soit environ 150 millions de dollars. Ainsi, le gouvernement prendra à sa charge le service de la dette du réseau découlant des effets de transition liés à la transformation et au programme de départs volontaires.

Le premier ministre reconnaît que les efforts demandés au Réseau de la santé et des services sociaux (RSSS) au cours des trois dernières années ont été considérables. « L’état des finances publiques allant en s’améliorant, le moment est venu de permettre la consolidation de la transformation du RSSS dans un climat plus favorable », a-t-il souligné. M. Bouchard a ajouté que les décisions annoncées aujourd’hui s’appliqueraient dans le respect intégral des équilibres budgétaires du gouvernement et que les objectifs de réduction du déficit seront atteints.

Pour M. Jean Rochon, les mesures prises cette année et celles annoncées pour l’an prochain ont pour objectif d’assurer le maintien des services directs dans le secteur de la santé et des services sociaux. « Toutes ces mesures permettront aux personnels du réseau, qui ont dû oeuvrer dans un contexte difficile, de centrer leurs énergies à offrir le meilleur service et les meilleurs soins aux Québécoises et aux Québécois, a précisé M. Rochon. Elles nous permettront non seulement de maintenir, mais d’améliorer le niveau des services directs à la population. »

Rappelons que M. Rochon a annoncé plus tôt cette semaine que la réalisation des plans de transformation approuvés ainsi que l’atteinte de 40 % de la cible de réductions des coûts de la main-d’œuvre constituaient l’effort budgétaire du RSSS pour l’année 1997-1998. L’effort pour cette année s’élève donc à près de 272 millions de dollars.

« La santé a toujours été et demeurera une priorité pour le gouvernement. Les décisions que nous avons annoncées cette semaine le prouvent hors de tout doute », ont conclu MM. Bouchard et Rochon.


- 30 -


Mise en ligne : 27 septembre 1997


Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Droits d’auteur

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017