Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

Le premier ministre français sera en visite officielle au Québec les 10 et 11 juin prochain

Québec, le jeudi 30 mai 1996 - Le premier ministre de la République française, M. Alain Juppé, effectuera un visite officielle au Québec, les lundi et mardi 10 et 11 juin prochain. M. Juppé sera accompagné de ministres, de parlementaires et de chefs d’entreprise français.

C’est la première visite officielle d’un premier ministre français depuis la venue de M. Jacques Chirac, en marge du Sommet francophone de Québec, il y a 9 ans. La venue de M. Juppé marque la reprise des visites alternées de premiers ministres français et québécois, après celle de M. Jacques Parizeau en France, en janvier 1995.

Cette visite officielle sera notamment le moment d’illustrer combien la relation France-Québec enrichit nos deux sociétés sur le plan économique, culturel et pour la formation de la jeunesse. Elle permettra surtout de renforcer les échanges économiques et la coopération de plus en plus substantiels entre la France et le Québec. La France est devenue le deuxième marché d’exportations pour le Québec.

Le premier ministre de la France sera accueilli le 10 juin par le premier ministre du Québec à l’aéroport de Bagotville, première étape de la visite de M. Juppé. Au cours d’une cérémonie, MM. Juppé et Bouchard consacreront les caps Liberté, Égalité et Fraternité, ainsi désignés en 1989 par le Québec pour souligner le bicentenaire de la Révolution française. Ces trois caps sont situés dans le parc du Saguenay.

Les relations bilatérales et la coopération

Les activités politiques officielles se dérouleront dans la capitale québécoise le 11 juin. M. Alain Juppé aura un entretien en tête-à-tête avec le premier ministre Lucien Bouchard où seront discutés les dossiers bilatéraux, la francophonie et les relations économiques entre la France et le Québec. Cette rencontre sera suivie d’une séance de travail avec le Conseil d’administration de l’Office franco-québécois pour la jeunesse à laquelle participeront les deux premiers ministres. Cette séance permettra de mettre en lumière les succès de la coopération franco-québécoise et de déterminer les axes de coopération à privilégier pour les prochaines années. M. Juppé aura également des entretiens avec le président de l’Assemblée nationale et le chef de l’opposition officielle. De plus, le premier ministre Juppé, également maire de Bordeaux, ville jumelée à Québec, sera reçu à l’Hôtel de Ville par le maire Jean-Paul L’Allier.

Volet économique

Une importante séance de travail à caractère économique se déroulera à Montréal, le 11 juin en après-midi. Elle regroupera plus de trente chefs d’entreprises français et québécois dans les secteurs de l’autoroute de l’information, du tourisme, de l’industrie et de la finance. Cette séance de travail se fera en présence du ministre français de l’Industrie, des Postes et des Communications, M. Frank Borotra, de la Secrétaire d’État chargée de la francophonie, Mme Margie Sudre, et des ministres québécois de l’économie et des Finances M. Bernard Landry, de la Culture et des Communications, Mme Louise Beaudoin et de la ministre déléguée à l’Industrie et au Commerce, Mme Rita Dionne-Marsolais. Les premiers ministres Juppé et Bouchard seront à Montréal pour la plénière de cette rencontre et pour dresser, en conférence de presse, un bilan de cette visite officielle.

Selon M. Bouchard, il ne fait aucun doute que la volonté exprimée par l’actuel gouvernement québécois, pour redonner à la relation franco-québécoise toute sa dimension a été ressentie favorablement en France : « La visite attendue de M. Juppé aura un retentissement politique et économique qui traduit l’intensité des liens qui unissent nos deux peuples ».

Le premier ministre français sera accompagné d’une délégation d’une centaine de personnes dont 50 représentants des médias.


- 30 -


Mise en ligne : 30 mai 1996


Accessibilité   |   Politique de confidentialité   |   Droits d’auteur

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017