Gouvernement du Québec

Premier

Restore text sizeIncrease text size

Montréal, le 8 juin 2015 Allocution du premier ministre du Québec, Philippe Couillard, au forum Mobilité internationale et compétitivité : comment renforcer l’attractivité des talents et des entrepreneurs migrants, à l’occasion de la 21e édition de la Conférence de Montréal

The spoken version takes precedence.

Madame Kathleen Weil, ministre de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion du Québec,
Madame Suzanne Fortier, principale et vice-chancelière, Université McGill,
Madame Allison Schrager, contributrice, Quartz, et auteure, Rapport de l’OCDE sur l’entrepreneuriat et la migration,
Madame Roslyn Kunin, présidente, Roslyn Kunin and Associates,
Monsieur René Vézina, chroniqueur, Les Affaires,

C’est un plaisir de me joindre aujourd’hui à vos discussions.

Ce Forum est une belle initiative et je tiens à en féliciter les organisateurs.

L’an dernier, nous discutions de la diversité comme d’une source d’innovation et d’un vecteur de productivité pour les entreprises.

Pour que cette diversité soit une source d’innovation, encore faut-il avoir les atouts et la capacité d’accueillir et de retenir les talents provenant des autres provinces ou pays.

Le sujet dont vous traitez ce matin est l’un des défis que le Québec se doit de relever.

Dans le contexte démographique que nous connaissons, la contribution des nouveaux arrivants est essentielle à la prospérité d’un État comme celui du Québec.

La mobilité des travailleurs est plus grande. Leurs compétences et connaissances sont encore plus vastes.

Bref, ils ont aujourd’hui le choix de s’établir où ils le veulent.

***

J’énoncerai dans quelques instants certains éléments qui peuvent contribuer à renforcer l’attractivité des talents, des entrepreneurs migrants et des investisseurs.

Cependant, avant de le faire, j’aimerais partager avec vous les éléments d’une conversation très intéressante avec le cofondateur et président-directeur général de Framestore, Sir William Sargent.

Framestore, c’est une entreprise qui se spécialise dans les effets visuels. Elle possède un studio à Montréal depuis quelques années, mais également à Londres, New York et Los Angeles.  

Au mois de janvier dernier, j’ai rencontré M. Sargent à Londres dans le cadre d’une mission économique. À cette occasion, nous avions discuté d’un projet d’expansion des studios à Montréal.

M. Sargent m’a confié que les raisons qui ont motivé son choix d’investir à Montréal étaient :

  • la qualité de la main-d’œuvre;
  • l’environnement fiscal;

Vous serez surpris d’apprendre qu’il a visité Montréal pendant un été, et que c’est à ce moment qu’il a réellement décidé que son investissement en vaudrait la peine.

« Lorsque je visite une ville, si je me dis que je serais capable d’y vivre avec ma famille, c’est très important pour moi. J’ai aimé Montréal. Voilà pourquoi nous sommes ici. »

Cet exemple nous démontre que les arguments économiques ne sont pas les seuls à jouer lorsque l’on souhaite attirer et retenir des travailleurs qualifiés ou des investisseurs potentiels.

***

Mais le gouvernement a un rôle à jouer dans l’adoption de mesures pour faciliter la pleine participation des personnes immigrantes à la société québécoise.

Il est anormal que le taux de chômage demeure trop élevé dans certaines communautés en comparaison avec celui de l’ensemble de la population québécoise.

C’est une préoccupation de tous les jours pour moi, pour la ministre Weil et les membres de mon gouvernement.

C’est la raison pour laquelle notre Plan économique pour le Québec contient près de 43 M$ destinés à faciliter l’intégration sur le marché du travail ou le choix de se lancer en affaires.

***

Il est également certain que la stabilité politique et économique joue un rôle dans notre capacité à faire du Québec une place de choix pour les talents internationaux.

La gestion responsable de nos finances publiques, un environnement d’affaires prévisible et les atouts géographiques du Québec sont d’autres facteurs à considérer.

***

La réputation du Québec et la confiance des investisseurs envers le Québec influencent l’opinion des travailleurs, des étudiants provenant de l’étranger et des entrepreneurs migrants.

Depuis notre arrivée, de nombreux gestes ont été posés pour rétablir la confiance des investisseurs et accélérer les investissements privés, notamment ceux des PME, et ainsi dynamiser notre économie.

Quelques éléments tirés du Budget 2015-2016 :

  • assurer la compétitivité des entreprises;
  • rendre la fiscalité plus favorable aux investissements;
  • réduire le fardeau fiscal des PME.

Investissement de 2 M$ pour soutenir la relève entrepreneuriale et le mentorat.

***

L’apport des entrepreneurs immigrants et la diversité sont une richesse et un moteur inestimables pour l'innovation, de même qu'une véritable force économique pour le Québec en général.

La diversité est un atout indéniable pour les entreprises québécoises cherchant à conquérir de nouveaux marchés. En fait, la diversité est une réalité qui définira toutes les sociétés modernes au cours des prochaines décennies.

Il n'en tient qu'à nous de faire du Québec un pôle reconnu d'attraction et de rétention de talents à travers le monde. L’objectif étant que ces talents s’intègrent et participent à part entière au développement du Québec, et qu’ils y demeurent. 

Comme premier ministre, j’ai le privilège de représenter à l’étranger 8 millions de Québécoises et de Québécois.

J’ai effectué des missions en Asie, en Europe et aux États-Unis.

Ce que j’entends le plus souvent, c’est :

  • que nous sommes un peuple ouvert et accueillant;
  • que nous avons une main-d’œuvre qualifiée;
  • que notre qualité de vie se compare avantageusement à bien d’autres États;
  • que la stabilité politique est revenue;
  • que nous prenons au sérieux nos défis financiers et budgétaires;
  • et que nous avons un environnement d’affaires favorable pour investir.

Tous les ingrédients sont là pour attirer les talents du monde entier.

C’est maintenant à nous de faire valoir les avantages concurrentiels du Québec.

C’est à nous de faire en sorte que celles et ceux qui font le choix du Québec puissent trouver un emploi digne de leur intérêt et de leurs compétences.

Bref, c’est à nous de faire en sorte que des milliers de femmes et d’hommes provenant de partout dans le monde continuent à faire le choix du Québec.

Merci.


Online as of: June 8, 2015


Accessibility   |   Privacy Policy   |   Copyrights

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017